Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Magazine RETRO TOURISME
  • Magazine RETRO TOURISME
  • : Association ROUTE NOSTALGIE magazine RETRO TOURISME http://routenostalgie.free.fr L'histoire de l'univers de la route, automobilia, petroliana, garagenalia, road history, art, histoire, ...
  • Contact

Recherche

15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 06:16

 

 

 

DÉCOUVREZ LA VIE D’UN PERSONNAGE HORS DU COMMUN. ADOLPHE CLÉMENT, SELF-MADE MAN, DEVENU À 45 ANS LE NUMÉRO UN FRANÇAIS DU CYCLE AVANT DE DE SE LANCER AVEC ARDEUR DANS L’INDUSTRIE DE L’AUTOMOBILE. 

 

Ingénieur passionné d’aéronautique depuis son enfance, Gérard Hartmann consacre ses temps libres aux recherches historiques relatives à l’aviation, dans le cadre de l’Aéro-Club de France. Devenu écrivain, il apporte sa contribution aux conférences, études et actions, telle la sauvegarde du premier hangar à dirigeables du Monde de Meudon. Il a publié Argenteuil, haut lieu de la construction aéronautique, Lioré et Olivier, un grand constructeur français aux Éditions E-T-A-I, et Affiches de l'histoire de l'aviation avec Françoise Leloup-Périer. Pierre Clerget, un motoristede génie aux Éditions du Valhermeil. 



Librairie PASSION AUTOMOBILE

83, rue de Rennes - 75006 Paris (tél. 01 45 48 15 14)

www.librairie-passionautomobile.com

 

 

 

 

Très jeune orphelin de père et de mère, Adolphe Clément s’est lancé dans l’industrie automobile en construisant à Mézières et à Levallois deux usines extraordinaires de modernité, les deux plus grandes d’Europe, disait-on à l'époque, avant de se lancer dans l’industrie de l’aéronautique en 1908. Son monogramme A.C. figurait fièrement au-dessus des portails d’entrée de ses usines.



La guerre de 1914-1918 l’a ruiné, pourtant l’homme a redressé la tête et passé la main à un jeune ingénieur et entrepreneur qui avait de bonnes idées pour sortir à bas prix une automobile populaire : André Citroën. Adolphe Clément lui a vendu ses usines, et, comme il l'a dit lui-même, il n’avait même pas à changer le monogramme.



 

 

 

Au fil des années, cette entreprise a porté successivement plusieurs dénominations, mais elle reste connue sous l’appellation de Clément-Bayard, puisque des rues de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Mézières (Ardennes) et Pierrefonds (Oise) portent ce nom.



 

 

Fruit de plusieurs années d’études et de recherches et s’appuyant sur une documentation inédite, l’auteur nous livre un travail d’historien qui se lit comme un roman.



L'AUTEUR



 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by automobi - dans Livres-Films-TV
commenter cet article

commentaires