Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Magazine RETRO TOURISME
  • Magazine RETRO TOURISME
  • : Association ROUTE NOSTALGIE magazine RETRO TOURISME http://routenostalgie.free.fr L'histoire de l'univers de la route, automobilia, petroliana, garagenalia, road history, art, histoire, ...
  • Contact

Recherche

11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 20:14

 

Rolland-garros.JPG

Roland Garros, vedette de la 38e édition du salon RETROMOBILE

La Fédération Française de Tennis, le Musée Louwman et le salon RETROMOBILE rendent hommage à Roland Garros et fêtent le centenaire de la traversée de la Méditerranée.

 

Rétromobile rend hommage à cet homme hors du commun en exposant l’avion Morane type H (collection Amicale Jean-Baptiste Salis) qui fit la première traversée de la Méditerranée et la fabuleuse Bugatti 5 litres « Roland Garros » (Collection Musée Louwman).

 

Roland Garros n’était pas un champion de tennis, mais un pilote d’avion et un passionné d’automobile. Il y a 100 ans Roland Garros fit, aux commandes de  son avion Morane, la première traversée de la Méditerranée Héros de la Première Guerre mondiale et membre du Stade Français, Roland Garros réalise, en 1913, la première traversée de la Méditerranée en avion et pulvérise ainsi de nombreux records d’altitude. Le 23 septembre 1913 à 5h47 du matin, il quitte le sol de Fréjus. 7 heures et 53 minutes plus tard, Roland Garros pose son avion Morane à Tunis après 750 km au-dessus de la Méditerranée. Ce pionnier de l’aviation est également un passionné de technique : en 1915, il participe à la mise au point du premier chasseur équipé d’un système de tir de mitrailleuse à travers le champ de l’hélice. La même année, suite à une panne de moteur, il atterrit en territoire ennemi. 

Fait prisonnier, il s’évade trois ans plus tard et  retrouve alors sa place au sein de la prestigieuse escadrille des « Cigognes ». Le 5 octobre 1918, son avion s’écrase non loin de Vouziers, dans les Ardennes, quelques jours avant l’Armistice, à la veille de ses 30 ans. 

 

Rolland-garros en auto

 

Roland Garros et l’automobile 

Tout juste diplômé, il se fait embaucher par la firme Automobiles Grégoire. En même temps qu’à la pratique du commerce, il s’initie rapidement à la mécanique et au sport automobile, qui ne sont pas enseignés à HEC Paris. Il ne tarde pas à vouloir voler de ses propres ailes. Son père, qui voulait faire de lui un avocat, lui coupa les vivres. Avec l’aide financière du père d’un autre condisciple d’HEC Paris, Jacques Quellennec, le voilà à vingt-et-un ans chef d’entreprise et agent de Grégoire dans la boutique qu’il a ouverte au pied de l’Arc de Triomphe à l’enseigne « Roland Garros automobiles – voiturettes de sport ».  

Roland Garros et Ettore Bugatti 

Quand Roland Garros rencontre le grand constructeur d’automobiles d’automobiles d’exception Ettore Bugatti, les deux hommes deviennent amis car ils sont animés par la même passion : la performance.  C’est Ettore Bugatti qui donna le nom de Roland Garros à la Bugatti 5 litres commandée par Roland Garros et prénomma son fils cadet Roland après la mort de celui-ci.

 

Pavillons 2/2, 2/3 et 3 du Parc des expositions de Paris à la porte de Versailles 

Horaires : mercredi 11h/22h, jeudi, samedi et dimanche : 10h/19h, vendredi : 10h/22h 

Prix d’entrée : Adultes : 14€ - Groupes : 12€ - Gratuit pour les moins de 12 ans. 

http://www.retromobile.com

 

Ouverture exclusive à la presse le mercredi 6 février de 8h à 11h. 

Contacts presse : 

Anne Quémy : 01 44 83 01 10 / 06 81 12 24 28 / anne.quemy@orange.fr 

Marie-Noëlle Bas : 01 30 80 09 74 / 06 37 40 42 69 / parole.cie@wanadoo.fr 

Partager cet article

Repost 0

commentaires